faites un comparatif mutuelle en ligne
Enfin un comparateur d’assurances qui vous permet de réaliser jusqu'à 40 % d'économies !

Comment traiter l’infection de l’alvéole ?

L’alvéolite dentaire est l’infection de l’alvéole après l’extraction de la dent de sagesse inférieure, la dent qui pousse derrière les molaires, généralement vers l’âge de 18 ans. L’alvéole est par définition cette partie creuse dans laquelle les dents sont imbriquées. Lorsque la dent est arrachée, le sang fait apparaître un caillot, lequel contribue également à la formation des os ainsi que des nouveaux tissus dans l’alvéole pendant la cicatrisation. S’il se trouve que la formation du caillot ne suit pas son processus normal, c’est à ce moment là que l’irritation de l’alvéole se fait sentir.

Quelles sont les deux types d’infection de la cavité d’extraction 

Il existe deux formes d’inflammation de l’alvéole : l’alvéolite sèche provoquée par une allergie aux éléments qui composent l’anesthésie et l’alvéolite purulente déclenchée par une infection de l’alvéole après l’extraction de la dent.

Dans le cas d’une alvéolite dentaire sèche, il n’y a pas lieu d’inflammation douloureuse ni d’infection considérable. Par contre, pour l’alvéolite purulente, on peut distinguer une importante infection et une douleur qui se localisent autour de la gencive. De ce fait, la guérison de ce deuxième cas d’alvéolite requiert un recours aux antibiotiques.

Comment se manifeste les symptômes ?

Les symptômes apparaissent dans les trois à cinq jours qui suivent l’extraction dentaire. Le patient ressent une douleur intense et gênante, même après la prise d’anti-inflammatoires. Il peut également sentir une odeur assez désagréable dans sa bouche. Il aura par ailleurs du mal à bouger sa mâchoire et à entrouvrir sa bouche. Cette infection apparait souvent lorsque les patients ne prennent pas la peine de respecter les recommandations du dentiste. Il faut par exemple attendre plus de 48 heures après l’extraction avant de fumer. Il est à signaler que les femmes qui prennent des contraceptifs par voie orale sont plus sujettes l’infection.

 

Quels sont les traitements à suivre ?

Aucun traitement spécial n’est requis. Néanmoins, le dentiste peut très bien recommander la prise de certains calmants si la douleur persiste. L’oxyde de zinc, l’eugénol ou bien l’huile de clou de girofle sont très efficaces pour faire disparaître rapidement la douleur et l’irritation de l’os. Mais si ce dernier est très endommagé, le dentiste doit pratiquer un curetage ou redoubler la dose des anti-inflammatoires.

 

Y-a-t-il des précautions à prendre pour éviter cette infection ?

Il est de rigueur de bien suivre les recommandations du dentiste afin de ne pas attraper cette infection. Après l’extraction, il ne faut pas mâcher du coté de la dent arrachée pour éviter les infections. Il faut attendre au moins 48 heures avant de fumer pour empêcher la perturbation de la formation du caillot. L’usage de la paille pour boire de l’eau est aussi à éviter. 24 heures après l’enlèvement de la dent, il faut pratiquer trois fois par jour un bain de bouche avec de l’eau salée. Quant aux femmes, elles sont plus exposées à l’alvéolite pendant les trois premières semaines de leur cycle menstruel à cause du taux d’œstrogène. De ce fait, il leur est conseillé d’extraire leur dent malade durant la dernière semaine du cycle.