Qu’est-ce que l’acide urique ?

L’acide urique est une molécule qui provient de la destruction et de l’élimination d’une protéine communément appelée purine dans l’organisme. Les purines constituent essentiellement les cellules des végétaux et des animaux. On les repère au niveau de l’ADN, la molécule porteuse de l’empreinte génétique de tous les êtres vivants. La présence de l’acide urique dans l’organisme est aussi due à la consommation de certains aliments qui en contiennent. Chez les humains, il s’élimine par l’urine. Chez les reptiles et les oiseaux, son élimination se fait dans les selles.

Qu’entraîne l’augmentation de l’acide urique sanguin ?

L’augmentation de la concentration d’acide urique dans le sang est dénommée hyperuricémie. Cette situation peut créer des dépôts d’urates pouvant entraîner diverses manifestations pathologiques telles que la goutte à l’origine d’arthrite goutteuse et la lithiase urinaire ou calculs rénaux.
Durant la période de la grossesse, l’augmentation de l’uricémie associée à l’hypertension artérielle peut être toxique et fatal pour la mère comme pour l’enfant. Souvent, l’hyperuricémie est associée à la suralimentation, l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle et l’abus d’alcool.

Que faire pour réduire le taux d’acide urique dans l’organisme ?

La manière la plus simple de réduire le taux d’acide urique dans l’organisme est l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée. Il est ainsi conseillé de réduire la consommation de viande (les abats) de fruits de mer, de poissons (sardine, hareng, anchois) et d’éviter les peaux afin de limiter les apports en purines. La consommation de café, de produits laitiers et d’eau gazeuse alcalinisante peut aussi aider à éliminer l’acide urique. Par contre, l’alcool est à éviter. Dans le cas d’une hyper uricémie symptomatique, un traitement médicamenteux est préconisé. Il consiste en l’administration de médicaments réducteurs de synthèse d’acides nucléiques, d’inhibiteurs et d’enzymes.

A quoi sert un laxatif ?

Généralement, un laxatif est un produit qui participe au transit intestinal, en ramollissant les selles. Il peut être ingéré par voie orale ou rectal. L’organisme peut nécessiter l’utilisation d’un laxatif dans le cas d’une constipation. La constipation se traduit par un retard ou un blocage empêchant l’évacuation de selle. Les selles deviennent moins fréquentes (moins de 3 selles par semaine), moins abondantes et plus dures que d’habitude. Cette anomalie se présente le souvent chez les femmes. Elle est liée à un régime alimentaire faible en fibres, lesquels sont connus pour être d’excellents laxatif naturel.

Quelles sont les causes d’une constipation ?

La constipation se manifeste notamment lorsqu’il y a une obstruction terminale spastique avec reflux rectosigmoïdien (anisme). Elle peut également survenir en cas d’un mauvais fonctionnement des sphincters striés de l’anus ou d’une maladie de la fonction de réservoir du rectum (mégarectum). La constipation est également secondaire à une constipation par atonie ou une constipation par inertie. Dans tous les cas, un laxatif naturel peut être utilisé pour libérer l’obstruction.