Quels sont les fonctions de l’acide ascorbique ?

L’acide ascorbique a plusieurs usages. Dans la viniculture, son pouvoir réducteur est très demandé. Il empêche l’oxydation des vins, et en même temps les protège de la casse ferrique lors de la mise en bouteille. Dans l’industrie agro-alimentaire, on l’utilise comme antioxydant pour empêcher la prolifération de bactéries pouvant dégrader le produit. On a aussi recours à l’acide ascorbique pour fabriquer certaines bières et empêcher l’oxydation de certains fruits comme les mirabelles. Dans le monde de la médecine, l’acide ascorbique protège contre les virus, en renforçant les défenses naturelles de l’organisme. Il est également le principal acteur dans la métabolisation du fer, sans oublier qu’il guérit principalement du scorbut, une maladie engendrée par sa carence. Les sportifs le consomment également pour doper leurs performances. Il faut savoir que la vitamine C est aussi appréciée pour son effet antivieillissement.

Où trouver l’acide ascorbique dans l’alimentation ?

De fait, l’organisme humain ne peut synthétiser de l’acide ascorbique. On ne peut donc le puiser que dans l’alimentation. On le trouve incontestablement dans les fruits et les légumes frais : dans le persil (133mg/100g), le citron (129mg/100g), le cassis (113mg/100g), le poivron (120-160 mg/100g), les fruits rouges frais (68mg/100g), le kiwi (59mg/100g), mais aussi dans les compotes de fruit (99mg/100g). Cuisiner ces fruits et légumes diminue leur teneur en vitamine C.

Quels sont les effets de la carence en acide ascorbique ?

Les enfants âgés de 3 à 17 ans ont besoin de 77 mg d’acide ascorbique par jour. Les adultes âgés de 18 à 79 ans, quant à eux, doivent en consommer 93 mg/jour. Le facteur du sexe n’influence pas les apports recommandés en vitamine C. Toutefois, le mode de vie de chacun peut changer la donne. Les fumeurs par exemple auront plus besoin de cet acide à cause du stress oxydatif auquel ils s’exposent. La carence sévère en acide ascorbique aboutit à la maladie dite « scorbut », dont les manifestations se traduisent par une perte de poids, une fatigue, une hémorragie au niveau des gencives, des reins et des intestins.