Le bouchon muqueux : c’est quoi exactement ?

Une substance gélatineuse se trouve à l’entrée du col de l’utérus. En situation normale, on l’appelle glaire cervicale d’ovulation. De couleur jaune ou blanche teintée de sang, elle permet l’accès à l’utérus des spermatozoïdes. Après la période d’ovulation, la glaire devient plus épaisse et constitue une barrière contre les spermatozoïdes et les infections, d’où son appellation « bouchon muqueux ». Durant la période de gestation, elle se solidifie afin de protéger le fœtus de toute intrusion bactérienne. Il est à signaler que le bouton muqueux se forme tous les mois après chaque cycle menstruel.

Quel est le rôle du bouchon muqueux pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, le bouton muqueux devient une véritable barrière utérine. A mesure qu’il se développe, il perd de sa consistance liquide et devient plus visqueux afin d’obturer le cil de l’utérus, retenant ainsi le liquide amniotique dans le sac utérin. Ce conglomérat de mucus est indispensable au bon déroulement de la gestation puisqu’il permet le fœtus de se développer, loin de toute intrusion et agression extérieure.

Que prétend l’expulsion du bouchon muqueux ?

Au terme de la grossesse, le col de l’utérus devient plus souple et commence à se dilater. C’est à ce moment que le bouchon muqueux est évacué en redevenu plus liquide. Cette expulsion signifie l’imminence de la perte des eaux, puisque laissée sans protection, la poche amniotique peut à tout moment se rompre. L’expulsion du bouchon présage également la préparation du travail de l’accouchement et le début des contractions. L’enfant est donc prêt à sortir Cependant, il ne s’agit pas d’une étape obligatoire puisque certaines femmes ne constatent même pas qu’elles ont perdu leur bouchon muqueux.
Aucune douleur n’est d’ailleurs ressentie. Son évacuation peut se faire de façon progressive, c’est-à-dire à quelques semaines de l’accouchement.
Néanmoins, dès qu’un peu de liquide s’écoule, il est recommandé de courir à la maternité.