faites un comparatif mutuelle en ligne
Enfin un comparateur d’assurances qui vous permet de réaliser jusqu'à 40 % d'économies !

Qu’est-ce qu’une infection de l’œil ?

L’infection de l’œil est une inflammation des tissus autour de l’œil suite à une attaque bactérienne ou virale. Elle est souvent à l’origine des rougeurs, démangeaisons, irritations, des larmoiements, des douleurs ainsi qu’une enflure et un encroûtement du bord de la paupière. Cette maladie de l’oeil très contagieuse peut affecter l’un ou les deux yeux. Bien que l’infection oculaire puisse survenir à tout âge, les enfants et les jeunes adultes sont les plus touchés.

Que faire en cas d’infection de l’œil ?

Si l’infection oculaire s’accompagne de symptômes graves tels que des changements visuels, de violents maux de tête, une forte fièvre, une raideur du cou, une léthargie ou une hypersensibilité à la lumière, le bon réflexe est de consulter un médecin dans l’immédiat.

Il en va de même si les mouvements de vos yeux sont limités en cas d’enflure sévère, ou si les symptômes causent une difficulté à respirer ou une constriction de la gorge. Si les symptômes ne s’améliorent pas après le traitement, d’autres traitements plus sévères sont à préconiser.

Quelles sont les conséquences d’un orgelet au niveau de l’œil ?

L’orgelet se manifeste sous la forme d’un furoncle rempli de liquide purulent. Il s’accompagne de douleurs, de rougeurs et de larmoiements. Cette infection de l’œil est causée par le staphylocoque, une bactérie contagieuse. Pour éviter une contamination à large échelle, il convient de ne pas toucher l’œil. Le respect de l’hygiène des mains est aussi conseillé. Pour apaiser le symptôme, l’application de compresses d’eau chaude, de pommade antibiotique et de corticoïde est conseillée. Au besoin, un drainage du pus est réalisé. A noter que l’orgelet peut évoluer en chalazion en cas d’obstruction des glandes sébacées.

Comment soigner une migraine ophtalmique de façon efficace ?

La migraine ophtalmique est favorisée par des facteurs physiques, psychiques et héréditaires induisant une vasoconstriction ou une vasodilatation. Cette infection œil provoque une déficience de la vue, des nausées, vertiges, troubles digestifs, troubles de l’humeur fourmillements, et une intolérance à la lumière ou au bruit. Un traitement médicamenteux à base d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, d’antidépresseurs et de triplans peut la soigner. La gestion des douleurs et des crises peut également passer par la médecine douce.

Traiter une conjonctivite virale ou bactérienne avec efficience

Que ce soit une conjonctivite bactérienne ou virale, une prise en charge médicale est la mieux indiquée pour prévenir la contagion et de soigner l’infection de l’oeil. La prévention de la contamination passe par le lavage des mains après avoir touché l’œil. L’application de pommade, de collyre et de larmes artificielles peut apaiser les symptômes d’une conjonctivite virale. Si la conjonctivite est d’origine  bactérienne, il suffit de laver les yeux avec un sérum physiologique et un antiseptique. Pour les cas sévères, un traitement antibiotique est la solution.

Comment traiter l’herpès oculaire au niveau des yeux d’un patient ?

L’herpès oculaire touche les enfants et les adultes. Il apparaît notamment lorsque le sujet est fragilisé et que ses défenses immunitaires sont faibles. Très expansif, il peut se transmettre par contact avec une personne porteur du virus de l’herpès ou par autocontamination après avoir touché une lésion herpétique du visage. Pour éviter sa contagion, il faut se laver les mains avant de toucher une personne ou un objet. En outre, la consultation d’un médecin est inévitable. En fonction de l’état du sujet, il recommandera un traitement local ou antiviral à base de collyre et de pommade.

Comment traiter le chalazion médicalement au niveau de la paupière ?

Le chalazion est l’inflammation aigüe des glandes de Meibomius situées sous la paupière. Il apparaît sous la forme de nodule de couleur rouge, souvent douloureuse. Pour éviter son enkystement, un traitement doit s’effectuer rapidement après apparition des symptômes. L’application de compresses ou de gants de toilette chauds sur l’inflammation liquéfie l’infection et fait apparaître une petite pointe jaune. Un massage est à réaliser pour libérer le liquide. Il convient également de respecter les règles d’hygiène et de nettoyer régulièrement les cils et la paupière. Si les symptômes persistent, des antibiotiques, des anti-inflammatoires et une pommade sont prescrits. Un traitement homéopathique peut aussi réduire l’intensité de l’infection et la formation du kyste. Le cas échéant, intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire.

 

Référez vous à d’autres informations sur la vue :

– quels sont les troubles de la vision connus ?