faites un comparatif mutuelle en ligne
Enfin un comparateur d’assurances qui vous permet de réaliser jusqu'à 40 % d'économies !

Les différents troubles de l’œil

La maladie de l oeil peut résulter de la détérioration des différentes parties anatomiques de l’oeil. A chaque partie en désordre correspond un trouble oculaire. Il appartient au patient de prendre connaissance de son trouble de la vision en allant consulter un médecin ophtalmologiste. Ce dernier dépistera les signes qui indiquent une atteinte. Si la rétine est touchée, le patient est atteint de myopie ou d’hypermétropie, en fonction de la zone de focalisation de l’image. Si la cornée et/ou le cristallin sont touchés, le patient souffre de l’astigmatisme. Quant à la presbytie, c’est un trouble visuel provoqué par une détérioration du cristallin. Une fois informé et averti sur sa santé visuelle, le patient peut mieux prendre celle-ci en charge en suivant le traitement approprié avec de nouvelles technologies et notamment la santé connectée liée aux lentilles de contact pour les diabètiques que google souhaite développer.

 Quelles sont les affections courantes liées à la maladie de l’oeil ?

Des conjonctivites aux orgelets en passant par les migraines ophtalmiques, les affections oculaires sont courantes aussi bien chez les adultes que les enfants. Si certaines sont bénignes, d’autres maladie de l’oeil entraînent des séquelles. Cependant, de nombreux médicaments peuvent guérir ces maladies, à condition que les ophtalmologistes les aient prescrits. La plupart guérissent après application d’une pommade ou d’un collyre spécifique du virus ou de la bactérie mis en cause. En cas de surinfection de l’œil ou de persistance du symptôme, l’ophtalmologiste procède souvent à une intervention chirurgicale. Il est en effet important de signaler qu’en cas de survenue d’une infection de l’œil, l’automédication est à proscrire pour ne pas aggraver l’affection ou la maladie.

Comment traiter le trouble de la vision des patients ?

Strabisme, myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie… Ces troubles de la vision apportent une sensation d’inconfort au niveau des yeux. D’autres symptômes tels que les démangeaisons, picotements, irritations, accompagnées de douleurs à travers la paupière, derrière l’œil ou dans la zone des globes oculaires peuvent aussi survenir au mouvement du regard. Pour certains troubles comme la myopie, la presbytie, l’astigmatisme et l’hypertrophie, le traitement passe par le port de verres correcteurs. Mais, grâce à l’avancée technologique, de nombreux praticiens utilisent de nouvelles techniques chirurgicales au laser pour corriger ces défauts visuels. Il est également possible de soigner la déficience visuelle par l’orthoptie, à travers des exercices qui rééduquent ou réadaptent la vision.

Comment gérer une infection de l’œil et les conséquences oculaires ?

Conjonctivite, migraine ophtalmique, orgelet, herpès oculaire, chalazion… Ces infections de l’œil surviennent à tout âge. Qu’elles soient d’origine virale ou bactérienne, la gestion de la maladie de l’oeil passe par une prise en charge médicale. Pour la conjonctivite et l’herpès oculaire, un lavage au sérum physiologique, puis l’application de collyre et de pommade est la solution. La migraine ophtalmique est traitée avec des antalgiques, anti-inflammatoires, antidépresseurs et des triplans. Dans le cas d’un orgelet, une pommade antibiotique et corticoïde peut apaiser le symptôme, et au besoin le drainage de pus. Quant au chalazion, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits après massage de la zone infectée et le nettoyage des cils.

L’ensemble de ces troubles optiques sont pris en charge pour partie par le régime obligatoire. Les postes qui demeurent le plus couteux sont notamment la prise en charge des montures et des verres. A ce sujet, l’assurance maladie est totalement défaillante sur le sujet, et seule une mutuelle santé permet de répondre à ces dépenses onéreuses parmi les plus cher d’europe.

 

Référez vous à d’autres informations médicales :

– l’endodontie et le rôle du dentiste dans votre environnement de prévention